Home      Ferme Formosinho      Album Photografique     Lagos      La Plage de la Luz      Emplancement

 
 
Lagos est une des villes historiques des plus intéressantes de la côte du Algarve, située à 75 km de l’aéroport de Faro. L’histoire de
 Lagos a été dès le début liée à la mer et aux activités maritimes, puisqu’elle a toujours été un point de rencontre des voies
 internationales.



 Selon l histoire la plus récente, Lagos fut conquis définitivement aux Maures en 1249, par D. Paio
 Peres Correia. En 1266, Lagos reçu sa première Charte attribuée par D. Afonso III. Néanmoins, ce fut
 sous le règne de Afonso IV que Lagos s’affirma, précisément avec la reconstruction des murailles de la
 place principale et avec la venue en ville du Gouvernement Militaire de l’Algarve.



 

Lagos s’affirma avec importance en 1415, sous le règne de D. João I, en vertu des Découvertes portugaises.Les ‘lacobrigenses‘
 (habitants de la ville de Lagos), Lourenço Gomes et António Gago, partirent de Lagos à la découverte de nouveaux territoires, en
 passant en 1419 par l’Ile de Madère. De Lagos partit aussi, mais en 1434, sous le règne de D. Duarte, le navigateur Gil Eanes pour
 atteindre le Cap de Bonne Espérance. C’est à partir de cette année là, que Lagos se tourna un point d’escale presque obligatoire
 de tous les navires.

 
 
Durant près de 40 ans, la ville due à sa localisation face à l’Afrique,
 se tourna comme le port d’aller-retour des vaisseaux qui, années
 après années, découvrirent la côte de ce continent. Centre de
 commerce des produits exotiques, d’ivoire, d’or et d’argent
 rapportés d’Afrique, Lagos voit s’édifier de nouvelles églises, et son
 nombre d’habitants, de commerçants, de banquiers nationaux et
 d’étrangers augmentés.

 D. Henrique choisi donc Lagos pour armer ses Caravelles afin de conquérir de nouveaux territoires. L’extrémité du sud-ouest du
 Algarve est intégrée dans la préhistoire, le conseil de Lagos est habité dès les plus anciens moments de l’histoire, comme le fut
 démontré à travers de nombreuses explorations archéologiques.
Environs 2000 ans avant JC., le nom primitif de la ville était :
 ‘Lacohriga’, ce qui nous démontre son origine celtique. Et durant de nombreuses années, ce fût un port très fréquenté par les
 Phéniciens, les Grecs et les Carthaginois.


 










 

 Le séisme de 1755 et le tsunami qui a suivi a détruit une grande partie de la ville, à partir de la mi-siècle. XIX, avec l'industrie de
 la conserve de poisson et du commerce, a commencé à retrouver sa prospérité. Malgré le séisme de 1755 ont causé des dommages
 considérables, Lagos conservé dans ses rues et places du charme d'une ville très laïque.

Derniére  actualization 09-set-2015                                                                                                                                                                     © Copyright by Quinta Fromosinho